Menu

Protection antichutes Honeywell Miller

Filtrer les produits dans Protection antichutes Honeywell Miller
Fabricant: Honeywell Miller Réinitialiser tout
Affichage de 1-5 sur 5 éléments.
dans Protection antichutes Honeywell Miller
à la vue en listeà la vue en tuile
Harnais de sécurité REVOLUTION™ COMFORT R2, selon EN 361 | Ceintures de maintien, Systèmes d'arrêt des chutes
consulté
Acheté
Harnais de sécurité REVOLUTION™ COMFORT R2, selon EN 361

Honeywell Miller | Ceintures de maintien, Systèmes d'arrêt des chutes

Harnais élastique 2 points, qui s'adapte de façon optimale aux mouvements du porteur.

Descendeur SafeEscape®, ELITE HUB | Sécuriser, Sauver, Récupérer
consulté
Acheté
Descendeur SafeEscape®, ELITE HUB

Honeywell Miller | Sécuriser, Sauver, Récupérer

Descendeur avec deux mousquetons et une fonction de levage supplémentaire, permettant de soulever une personne accidentée sur de courtes distances afin de faciliter le sauvetage.

Longe Manyard® edge, testée sur arête, selon EN 354/355 | Élements de liaison
consulté
Acheté
Longe Manyard® edge, testée sur arête, selon EN 354/355

Honeywell Miller | Élements de liaison

Longe élastique avec revêtement en Téflon®, effet stretch et un absorbeur d'énergie à bande supplémentaire.

Antichute à rappel automatique TurboLite™, sangle, selon EN 360 | Antichute à rappel automatique
consulté
Acheté
Antichute à rappel automatique TurboLite™, sangle, selon EN 360

Honeywell Miller | Antichute à rappel automatique

Antichute à rappel automatique particulièrement léger et robuste avec sangle et absorbeur d'énergie à bande.

Antichute à rappel automatique Scorpion™, sangle, selon EN 360, testé sur arête | Antichute à rappel automatique
consulté
Acheté
Antichute à rappel automatique Scorpion™, sangle, selon EN 360, testé sur arête

Honeywell Miller | Antichute à rappel automatique

Antichute à rappel automatique (HSG) testé sur arête particulièrement léger, robuste et facile à manipuler avec sangle et absorbeur d’énergie à bande intégré. Faible hauteur de chute grâce à un système de freinage extrêmement réactif en acier inoxydable de haute résistance.

Affichage de 1-5 sur 5 éléments.

Protection contre les chutes – indispensable pour les travaux en hauteur

Une part non négligeable de tous les accidents du travail est due à une chute. Pour éviter de tels accidents, l'équipement de protection individuelle (EPI) contre les chutes doit toujours être adapté au porteur et à l'activité correspondante. La base d'une protection antichute fondée est l'évaluation du poste de travail prescrite par la loi et devant être documentée par écrit, qui doit être réalisée par un spécialiste de la sécurité légalement autorisé à cet effet. Ce n'est qu'ainsi que la sécurité peut être garantie lors de travaux sur des façades, des toits ou d'autres emplacements surélevés.

En un coup d'oeil
    Homme travaillant sur un poteau de pont
    Lors de travaux en hauteur, il existe toujours un risque de chute. Avec des dispositifs antichute adaptés et dûment testés, la sécurité des utilisateurs est garantie.

    Choisir les protections antichute adaptées

    Il convient de noter que la même technique de protection antichute n'est pas appropriée pour chaque activité. La protection antichute la plus appropriée dépend toujours de l'activité, de la situation et du porteur. De manière générale, avant d'acheter un EPI contre les chutes, il faut analyser précisément les exigences du produit et la situation de risque. Nous vous conseillons très volontiers.

    Sabine Glassnegg

    Contact

    Sabine Glassnegg
    Directrice générale

    Les différentes applications possibles des dispositifs antichute

    Selon la norme EN 363, les dispositifs antichute sont divisés en plusieurs systèmes. En général, un système comprend un dispositif d'ancrage, un système de fixation et un harnais de sécurité. Des ceintures de mantien ou des harnais de sécurité sont donc assemblés avec des EPI appropriés, comme par exemple des longes selon EN 354, des absorbeurs d'énergie selon EN 355, des dispositifs antichute avec guides mobiles selon EN 353-2 ou des connecteurs selon EN 362 pour former des systèmes correspondants. Les composants sont choisis en fonction des domaines d'application. Il existe donc différentes possibilités d'utilisation des systèmes de protection antichute en fonction de l'application pour laquelle ils sont nécessaires et des exigences auxquelles ils doivent répondre. Les systèmes ne peuvent être utilisés que par un personnel formé et entraîné. En outre, il convient de noter que l'utilisation d'EPI requiert toujours deux personnes – il n'existe pas de poste de travail isolé lors de l'utilisation de dispositifs antichute.

    Il est particulièrement important de savoir que la durée d'utilisation des EPI contre les chutes varie en fonction du matériau et de la sollicitation. Ceci est réglé dans le mode d'emploi. Une personne spécialisée/experte contrôle les éventuels signes d'usure, les dommages dus à une action chimique dangereuse, le fonctionnement des fermetures et des mousquetons ainsi que le marquage correct de l'équipement de protection.

    En cas de défauts qui compromettent la sécurité ou après un événement de chute, le dispositif antichute ne doit en aucun cas continuer à être utilisé.

    Nous nous chargeons de faire contrôler et entretenir votre dispositif antichute par des professionnels. Sur demande, nous nous déplaçons également chez vous !

    • Système de retenue

      • La longueur de la longe est réglée de manière à être plus courte que la distance entre le dispositif d'ancrage et le bord de chute – ils tiennent ainsi l'utilisateur à l'écart des zones présentant un risque de chute et ne sont pas conçus pour amortir les chutes. De ce fait, les systèmes de retenue limitent également l'amplitude des mouvements. Les composants typiques d'un système de retenue sont :

        • Dispositif de retenue du corps : on utilise des ceintures de maintien ou des harnais, mais les harnais sont généralement recommandés.

        • longes selon EN 354 ou EN 358

        • absorbeur d'énergie selon EN 355

        • dispositif d'ancrage mobile selon EN 795, un dispositif d'ancrage fixe – donc fixe – par exemple selon DIN EN 795 ou une construction sûre (statiquement prouvée)

    Les systèmes de retenue sont souvent utilisés lors de travaux sur les toits.

    Dessin d'un système de retenue

    • Système de maintien au poste de travail

      • Ce système permet à l'utilisateur de se positionner sur le lieu de travail en s'appuyant sur le système ou en s'y suspendant, ce qui évite la chute libre. Ainsi, l'utilisateur n'a pas besoin de se tenir et peut effectuer son travail avec les deux mains. Il convient d'utiliser des harnais de sécurité avec ceinture de maintien intégrée (anneaux de maintien) – l'utilisation de ceintures de maintien est déconseillée. Des sécurités supplémentaires, par exemple sous la forme d'un système antichute, peuvent être nécessaires.

    Les systèmes de positionnement au poste de travail sont généralement utilisés pour travailler sur des pylônes de téléphériques ou des poteaux.

    Dessin d'un système de positionnement sur le poste de travail

    • Système d'accès par corde

      • Ce système est également appelé technique à deux cordes, il s'agit d'une méthode d'accès et de positionnement avec des cordes. Elles permettent à l'utilisateur d'atteindre le poste de travail en s'appuyant sur le système ou en étant suspendu dans le système, de manière à éviter ou à arrêter la chute libre. Elles permettent également de se déplacer vers le haut et vers le bas du poste de travail. Ce système permet également d'entrer dans des silos ou des puits en gardant les mains libres. Les travaux avec accès par corde exigent une qualification spéciale de l'utilisateur et du surveillant et doivent être effectués par au moins deux personnes et sous la surveillance d'une personne appropriée. On utilise une corde de travail (système de portage) ainsi qu'une corde de sécurité (système d'assurage) avec des points d'accrochage séparés – les deux cordes sont fixées au même harnais. Corde de travail = positionnement de travail – anneau de retenue central à l'avant EN 358. Corde d'assurance = système antichute – anneau antichute EN361. Cette application est surtout utilisée pour le dégagement de rochers, le nettoyage de façades, l'escalade industrielle ou les opérations de sauvetage.

    Dessin d'un système d'accès par corde

    • Système d'arrêt des chutes

      • Ce système sert à amortir une chute libre. Tout système d'arrêt des chutes doit être adapté au poste de travail, répondre aux exigences ergonomiques et de santé et pouvoir être adapté à l'utilisateur. L'utilisation d'un harnais de sécurité avec un anneau dorsal et/ou thoracique ainsi que d'un élément amortisseur tel qu'un absorbeur d'énergie ou un dispositif antichute est obligatoire afin de réduire au maximum la hauteur de chute et les forces en jeu (max. 6 kN). Il existe différents types de systèmes d'arrêt des chutes : les antichutes mobiles sur glissières de sécurité selon la norme EN 353-2, les longes avec absorbeurs d'énergie selon la norme EN 354 et les antichutes à rappel automatique selon la norme EN 360. Les composants à utiliser dépendent fortement de l'emplacement du point d'ancrage et des facteurs de chute qui en résultent.

    Les systèmes antichute sont utilisés lorsque les systèmes de retenue ne peuvent pas être appliqués, ne sont pas utiles ou ne sont pas disponibles.

    Zeichnung eines Auffangsystems

    • Système de sauvetage

      • En cas de chute dans un système d'arrêt des chutes, des systèmes de sauvetage appropriés doivent être disponibles pour récupérer la personne accidentée. L'incapacité d'agir de la personne accidentée se manifeste déjà après environ 2 à 5 minutes. Après 10 à 20 minutes, une personne suspendue dans la ceinture peut subir un traumatisme de suspension et donc des dommages corporels irréversibles, et après 20 minutes, il faut s'attendre à des conditions mettant la vie en danger. Lors de tels sauvetages, les systèmes de sauvetage empêchent la personne à sauver et le sauveteur de tomber en chute libre et permettent de descendre ou de soulever la personne à sauver vers un endroit sûr. Le choix d'un système de sauvetage approprié se fait sur la base d'une évaluation des risques, il devrait toujours être mis à disposition à proximité du lieu d'intervention.

    Dessin d'un système de sauvetage


    Les trois facteurs de chute lors de l'utilisation d'une protection contre les chutes

    Le facteur de chute indique le rapport entre la hauteur de chute et la longueur de la longe. Il s'agit également d'un indicateur important pour la charge maximale des systèmes antichute.

    Facteur de chute = hauteur de chute/longueur de la corde (longe)

    La force qui s'exerce sur le corps lors d'une chute est appelée choc de réception. Lors d'une chute non amortie d'une hauteur d'un mètre et d'un poids de 100 kg dans le dispositif antichute, la force de choc peut atteindre 13 kN. La force de choc maximale autorisée est fixée à 6 kN pour tous les systèmes.

    Lors de l'utilisation de dispositifs antichute, il faut donc toujours tenir compte des trois facteurs de chute. Ils déterminent le positionnement du point d'ancrage et servent à déterminer la distance de chute potentielle de l'utilisateur. Les facteurs de chute permettent de s'assurer qu'en cas de chute, il n'y a pas de contact avec le niveau inférieur.

    En principe, la hauteur de chute doit toujours être limitée au minimum et la position du dispositif d'ancrage (point d'ancrage) doit être choisie en conséquence. Seuls des harnais de sécurité conformes à la norme EN 361 peuvent être utilisés dans un système antichute. La longueur totale de la longe, y compris les fixations, les mousquetons et l'élément amortisseur, ne doit pas dépasser deux mètres.

    Il faut absolument tenir compte du fait qu'une longe qui s'affaisse prolonge également la hauteur de chute. Plus le point d'ancrage est choisi bas, plus il faut prévoir d'espace libre en dessous d'un point de chute.

    Facteur de chute 0 : Le point d'ancrage est situé au-dessus de la tête – la longe est te fermement au-dessus de l'utilisateur.

    Facteur de chute 1 : Le point d'ancrage est situé au même niveau ou légèrement au-dessus du point de fixation du harnais de sécurité.

    Facteur de chute 2 : Le point d'ancrage est situé en dessous du point de fixation du harnais de sécurité.

    Dessins expliquant les facteurs de chute 0 et 2
    Le facteur de chute permet de garantir qu'en cas de chute, l'impact sur les niveaux inférieurs est évité.

    Travailler en toute sécurité dans des espaces restreints

    En général, on entend par espaces restreints les pièces qui :

    • peuvent présenter des risques pour la santé et/ou la sécurité

    • n'offrent que des possibilités limitées d'entrée et de sortie

    • sont entourés de tous les côtés ou de nombreux côtés en majorité

    • ne sont pas conçus pour un stationnement permanent

    • ont une circulation d'air limitée

    Lorsque l'on circule dans des conteneurs, c'est-à-dire que l'on travaille dans des espaces restreints tels que des canaux, des tunnels, des cages d'aération et d'ascenseur ou des réservoirs de stockage, l'accès et l'entrée sont limités. Il en résulte des dangers : On distingue les dangers physiques et les dangers atmosphériques. C'est pour cette raison qu'il existe une série de dispositions légales et que les EPI adéquats ; en premier lieu, la protection contre les chutes d'une part ainsi que la technologie de détection de gaz de haute qualité d'autre part sont indispensables.

    Risques liés au déplacement dans des réservoirs

    Risques physiques
    • risque de chute

    • risque de chute d'objets

    • bruit et lésions auditives qui en résultent

    Les EPI adéquats, en particulier la protection contre les chutes ainsi que la protection de la tête, la protection respiratoire et la protection auditive, sont extrêmement importants lors de la circulation dans les réservoirs.

    Risques atmosphériques
    • substances inflammables, combustibles et explosives

    • substances nocives présentes dans l'air, telles que les gaz, les vapeurs, les poussières ou les fumées

    • manque d'oxygène et chaleur

    • noyade

    • substances biologiques dangereuses

    Les détecteurs de gaz portables permettent de détecter ces dangers avant même d'entrer dans l'espace confiné et de prendre les mesures qui s'imposent.

    Quatre étapes pour travailler en toute sécurité dans des espaces restreints

    Les accidents dans les espaces restreints ne sont malheureusement pas rares. Il est donc indispensable de planifier à l'avance le travail dans un espace étroit.

    1. Planifier et approuver : Une évaluation des risques fait partie d'une bonne planification et peut sauver des vies. Tout d'abord, l'espace concerné est attribué à l'un des trois niveaux de risque (risque faible, risque moyen, risque élevé).

    2. Entrée et sortie en toute sécurité : avant d'entrer dans la pièce, on détermine un éventuel danger atmosphérique en prenant des mesures afin de s'assurer qu'il est possible de travailler sans danger. Il est essentiel de choisir l'équipement adéquat.

    3. Travailler à l'intérieur : Une surveillance continue de l'air ambiant est nécessaire pour s'assurer que la concentration en oxygène ou en substances dangereuses ne change pas.

    4. Sauvetage : un plan de sauvetage doit être établi avant de pénétrer dans un espace restreint. La priorité devrait toujours être donnée à l'auto-sauvetage et au sauvetage sans accès. Une formation appropriée est indispensable et devrait être répétée une fois par an.

    Nous vous proposons une formation de base et une formation de superviseur pour la circulation dans les réservoirs et l'accès aux espaces restreints (formation CSE – Confined Space Entry).

    Nouveau chez Haberkorn?
    Veuillez vous connecter ou créer un nouveau compte Haberkorn pour entrer en contact avec votre interlocuteur personnel.
    Contact

    Votre interlocuteur personnel
    Veuillez vous connecter pour écrire directement à votre interlocuteur personnel. Les personnes qui ne sont pas inscrites peuvent nous contacter avec plaisir via notre contact général.

    Contact
    Choissisez un assortimentRetour fermer
    Marques